Suivez la tendance, mais pas à n’importe quel prix ! 5 conseils pour porter le costume croisé.

DB Suits

Vous l’aurez certainement remarqué Messieurs, le costume croisé refait son apparition dans les magazines de mode masculin. Ce classique devenu « hype » a subi bien des changements en un demi-siècle. Mais est-il toujours une référence en termes d’élégance masculine aujourd’hui?

Cary GrantLe Costume croisé connaît ses heures de gloire au milieu des années 40, il devient l’apanage de l’Homme élégant et viril  de l’après seconde guerre mondiale. De nombreuses figures du 7ème Art l’ont porté avec brio, on se souvient de Cary Grant ou Gary Cooper, de Jean-Paul Belmondo et Alain Delon dans « Borsalino » de Jacques Deray en 1970. Puis il est progressivement associé au monde des affaires, révélateur d’un certain statut social dont la série TV « Mad Men » en est un parfait exemple , on peut même penser qu’elle a contribué d’une certaine manière à remettre ce classique en scène.

Mais « La mode étant l’imitation de qui veut se distinguer par celui qui ne veut pas être distingué, il en résulte qu’elle change automatiquement »-Paul Valéry. Le costume croisé quitte le monde des affaires pour être remplacé par le costume droit.  Jugé poussiéreux et vieillot par les « modeux » il subit une transformation complète pour coller à l’homme d’aujourd’hui, un métro-sexuel  à l’allure jeune, filiforme presque efféminé et fragile.

La veste est raccourcie, cintrée, étroite voire très cintrée et très étroite pour suivre le buste de l’homme 2014. Les épaulettes qui donnaient une allure carrée à la veste  et supposaient une certaine prestance, une certaine autorité et respectabilité à celui qui portait la veste ont été enlevées quant au pantalon, il est raccourci et devient  étroit.  Ainsi modernisé, le costume croisé devient un incontournable des dandys, mais il n’en reste pas moins difficile à porter, parfois même plus difficile que dans sa version originelle.  C’est pourquoi, l’essayage et l’ajustement sont primordiaux car sa coupe suppose d’avoir une morphologie filiforme, un vrai désastre visuel si vous n’êtes pas bien conseillé.

Thierry HenryThierry Henry dans le GQ version US de Janvier 2014 en fait les frais aussi béni des Dieux soit-il physiquement, cette star du football français (un milieu plutôt viril) aurait dû se fier à son miroir et à son ressenti  avant de céder au chant des sirènes de cette nouvelle tendance car toutes les modes ne sont pas bonnes à suivre. Mais soyez rassuré « le ridicule ne tue pas ».

 

 

5 conseils pour bien porter le costume croisé :

David Bekham Denzel Washington

1.       Sur-Mesure Vs Prêt-à-Porter

Le costume croisé nécessite des essayages, des ajustements et du Sur-Mesure. Alors, prenez le temps de bien vous regarder sous toutes les coutures.

2.       Des matières Nobles et Légères

Choisissez des matières légères telles que la laine ou des mélanges laine-soie. Les matières épaisses risquent d’alourdir le style et votre allure.

3.       Le Bon Evènement

Inapproprié dans la quasi-totalité des milieux professionnels d’aujourd’hui,  le costume croisé peut vite devenir une faute de goût, passer pour du snobisme ou tout simplement paraitre ridicule si vous ne portez pas de costume d’ordinaire. En revanche, il est parfait pour un mariage, des cérémonies importantes, des remises de prix, des cocktails…

4.       Le Total Look

Oui bien sûr, le Total Look,  à condition de privilégier la sobriété des couleurs unies et d’éviter  les grands carreaux et les couleurs criardes. Ne craignez pas de porter la cravate et la pochette assortie, car il est faux de croire que le costume croisé peut se porter décontracté. Soyez raffiné et élégant, les femmes seront sous le charme et les hommes vous jalouseront.

5.       Soyez vous-même.

Ne portez pas le costume croisé si vous ne vous sentez pas à l’aise et confortable.

 

Publicités

IS THERE A LINK BETWEEN PRODUCTIVITY AND DRESS CODE?

Mad MenNo need to watch for a long time people coming out of offices to see that the “Business Casualwear” culture has become evident in our work places. Even if in some professions such as the institutional investors, assurance-bank, business & merchant banks, real-estate, legal and auditing firms, they have preserved a very business oriented dress code. The suit has the psychological & symbolic meaning of a uniform which provides indications on the corporation you belong to. 

In the past years, psychological studies have found that there is a link between sloppy attire and productivity. Conclusions have shown that we tend to adopt the characteristics of the clothing we wear *. In other words, sloppy dress leads to sloppy work. When dressed-down, productivity decreases, coffee-breaks turn into day- breaks; protracted conversations are carried on in corridors and meeting rooms. Tardiness and absenteeism increase and on “Casual Friday” employees leave at 3 pm.

 This “casual” movement began in the United States in the 1960s, the idea was to erase the distinctions of class regardless of ranks, salary or position in the company while at the same time company, was developing a spirit of « team work » and « employee empowerment * .

For Judith Rasband, Director of Conselle Institute of Image Management, “the business casual” trend is not a fashion trend, but the mirror of social, economic, political, technological and cultural changes” which in today’s turbulent time is an indicator of the decline of our values.

Do you trust the nonchalant and sloppy allure of a colleague who is supposed to handle touchy & important files? Of course nobody wants to be judged on appearance, instead, we all want be recognized for our performance, skills and professionalism.

“However, the way you look affects, the way you think, the way you feel, the way you speak, the way you act, and then…the way others react or respond to you.”, states Rasband. I am not saying that we should go back to the old times as in the TV series « Mad Men » or « The Suit » even if personally I prefer this style. So my advice?  Adopt a dress-code appropriate to your company or the industry in which you work.

The good news, fortunately for you, is that the winter sales begin in a few weeks! Go and shop for basics and begin to build your professional wardrobe: A tailored suit or if you want to look more authoritative. Look for an unmatched suit preferably charcoal, navy blue or black to look a bit more approachable. Have solid colored shirts (white, light blue, etc.), and replace your sneaker shoes with dress shoes.

Being appropriately and professionally dressed doesn’t mean you must break your piggy bank and buy luxury brand clothes. There are a lot of affordable ready-to-wear brands which will offer you a wide range of styles, fabric, and colors.

So on your marks get set, go!

* Dr Karen Pine, professeur en psychologie à l’Université de Hertfordshire. GB

*(p. 18). Kaplan-Leiserson E

Fake it ’til you become it: Amy Cuddy’s power poses, visualized

« Fake it ’til you make it » is also called « act as if » means to imitate confidence so that as the confidence produces success, it will generate real confidence. Listen to the very interesting talk by Social psychologist Amy Cuddy’s talk from TEDGlobal 2012. In her talk she explains how “Your body language shapes who you are,” . Don’t miss it.

TED Blog

[ted_talkteaser id=1569]No two ways about it: Social psychologist Amy Cuddy’s talk from TEDGlobal 2012 touched a nerve, and sparked a sensation. In the talk, « Your body language shapes who you are, » Cuddy offered a free, low-tech life hack: assume a posture for just two minutes — and change your life. The idea caught on, the talk has now been viewed more than nine million times, and the idea of « power posing » has truly entered the vernacular. For the visualization below, created in conjunction with Brazilian magazine Superinteressante, the designers illustrated some of the points Cuddy makes about posture and its impact on how we feel. Take a look … and stand up straight.

Amy Cuddy also appears in the latest episode of NPR’s TED Radio Hour, « Spoken and Unspoken, » about the ways human beings communicate in both intentional and unintentional ways. Take a listen!

Amy_Cuddy_visualized

View original post

QUEL LIEN ENTRE PRODUCTIVITE ET DRESS CODE ?

Mad Men

Il suffit d’observer pendant quelques instants la sortie des bureaux pour voir que  la culture « Casual » a envahie nos entreprises même si dans certaines branches  comme chez les institutionnels de l’assurance, de la banque, de la finance, dans les métiers de l’immobilier, dans les cabinets avocats, notaires et autres cabinets d’audit et conseils en tout genre des codes vestimentaires très reconnaissables ont été conservés. La symbolique vestimentaire reste d’ailleurs importante au sein de ces profesionnels pour lesquels le costume devient un uniforme qui permet de se réclamer d’une appartenance ou d’une corporation.

 

Depuis quelques années, des études socio-psychologiques ont été menées sur l’évolution du vêtement dans nos sociétés révélant ainsi qu’il existe un lien de cause à effet entre apparence vestimentaire et comportement. La conclusion de ces études montre que nous avons tendance à adopter les caractéristiques du vêtement que nous portons* ou comme l’explique le Dr. Jennifer Baumgartner, psychologue et auteur du livre “You are what you wear.”/ “Vous êtes ce que vous portez ». En d’autres termes,  lorsque vous portez des tenues décontractées,  lorsque que vous êtes habillés « cool » comme le week-end, votre esprit fonctionne en mode décontracté à l’image de votre tenue vestimentaire. Votre productivité est relâchée, vos temps de pauses se transforment en journées de pauses,  les conversations devant la machine à café se prolongent dans les couloirs et dans les salles de réunions. Vous arrivez tard au travail et de plus en plus souvent et les vendredis « Friday wear » vous partez à 15H….

Ce mouvement  « casual » / décontracté a débuté aux Etats-Unis dans les années 1960, l’idée était de gommer les distinctions de classe quel que soit son rang, salaire ou position dans l’entreprise  dans un esprit de « team work » et d’ »employee empowerment »*.

Pour Judith Rasband, directrice de l’Institut Conselle Image Management , « la tendance « casual business » n’est pas un effet de  mode …mais le reflet d’un changement général  social, économique, politique, technologique et culturel… »et dans le contexte de crises économiques d’aujourd’hui,  il est devenu le reflet d’un certain déclin de nos valeurs

Que penser d’un(e) collaborateur/trice  à l’apparence et allure décontractée voir nonchalante à qui est supposé(e) s’occuper de dossiers importants ? Feriez-vous confiance à une telle personne ?

Bien sûr personne n’a  envie d’être  jugé sur son apparence. Nous voulons tous être reconnus pour nos  performances, nos compétences et notre professionnalisme. Mais rappelez-vous que c’est dans  la nature humaine de se faire une idée/ une première impression en  quelques secondes.

Inévitablement, « l’apparence vestimentaire influence non seulement sur notre état d’esprit psychologique, notre état émotionnel et notre comportement, mais  également sur la façon dont les autres nous perçoivent et interagissent avec nous » Judith Rasband de l’Institut Conselle.

Je ne dis pas qu’il faille revenir en arrière et  reprendre un style aussi  strict que dans la série « Mad Men »  ou « The Suit » même si personnellement je préfère ce style. Alors mon conseil : adoptez un style vestimentaire approprié à votre secteur ou à l’industrie dans laquelle vous travaillez.

Et ça tombe plutôt bien ! Car les soldes d’hivers commencent dans quelques semaines ! Alors investissez dans quelques basiques professionnels et classiques et construisez votre garde-robe: Un costume, un  tailleur pour mesdames, ou si vous vous sentez plus à l’aise une veste avec un pantalon /jupe assortie de couleur plutôt sombre (gris anthracite, bleu marine, noir..),  portez des chemises et chemisiers unis (blanc, bleu clair…), et remplacez vos baskets par des chaussures de ville et escarpins fermés noirs, bleu marine…

S’habiller de façon appropriée et professionnelle ne veut pas dire aller se ruiner dans l’achat de vêtements de marques. Beaucoup de marques de prêt-à-porter très abordables vous offriront un large choix de formes, de couleurs et de matières.

* Dr Karen Pine, professeur en psychologie à l’Université de Hertfordshire. GB

*(p. 18). Kaplan-Leiserson

Be Professional, Dress Professional !

Dress Pro

I used to work for large companies and I can’t remember the series of sagging pants, low-cut pants and exposed underwear I’ve seen, just to follow the « Bootylicious » trend.

I can’t remember the numerous unsightly bare bellies promoted by the Street Fashion Style.

I can’t remember the numerous miniskirts and shorts, see-through blouses and skirts as you can see in Miami. I’ve even seen a Military Army trouser; have organizations become battle fields?

 It takes only a few seconds to someone to make a first impression, if you want to have every chance to be perceived as a professional, be professional, dress Professional! 

 My advices:

 Think classic:  choose classic suit with straight skirt or straight or cigarettes pants right or if you look for a more approachable style get a matching jacket with your skirt or trousers. For men, choose a match or unmatched suit. 

 Think neutral color: Navy Blue, charcoal, Brown, Burgundy or black you will avoid the faux pas. Avoid bright or neon colors, see-through clothing & tops, unless you go to the Rio. Prefer plain colored or striped shirts. T-shirts with or without Kate Moss are to avoid.

Keep-off sneakers, running shoes and sport shoes:  whatever the color: neon, gold, silver, platform, there is no place in the workplace, unless you are already at the top of your business and you are as talented as Félix Marquardt. Pump shoes, plateau shoes and other platforms shoes will give you a clumsy allure and ungraceful silhouette. Choose classic shoes like moccasins and derbies in neutral colors.  

 Have a well-groomed appearance:  Remember that the Devil is in the details. Have neat hands & nails, for you girls have neat manicure. Keep your hair cut & styled, shave your face.

 Have a classic makeup & select classic accessories: no bling-bling, flashy jewelry or outrageous makeup. Keep your white socks for jogging and your Mickey socks to the closet. Forget your collection of Bart Simpson neckties except if you are looking for a comic role play. 

 

Control the impact of your image, never leave it a chance to be taken for an amateur or a tourist.

Be Professional, Dress Professional!

 

 

Soyez Pro, Habillez-vous Pro!

Soyez Pro, habillez-vous Pro !

Dress Pro

 Je viens du monde de l’entreprise et je dois dire que je ne compte plus le nombre de caleçons ou de strings dépasser, des « mal-culotté(e)s », d’entre-jambes qui baillent et de pantalons low-cut qui se veulent « bootylicious ».

Je ne compte plus le nombre de nombrils et ventres disgracieux prônant le style mode de la rue.

Je ne compte plus le nombre de mini-jupes et micro-shorts auquel il ne manque plus que les rollers, de chemisiers, blouses et autres jupes en voile transparent style « Miami attitude ».

J’ai même vu des treillis ! L’entreprise est-elle devenue un champ de bataille?

En quelques secondes seulement  votre interlocuteur ou vos interlocuteurs se seront fait une idée sur vous. Si vous voulez vous être perçu  tel un professionnel, habillez-vous Pro !

 Mes conseils:

 Pensez classique: Privilégiez le tailleur jupe droite ou pantalon droit ou cigarette ou adoptez un ensemble veste/jupe ou veste/pantalon assorti. Pour vous messieurs le costume ou la veste coordonnée au pantalon.

 Pensez couleur neutre: bleu marine, gris anthracite, marron, bordeaux ou noir vous éviteront les faux pas. Evitez les hauts de couleurs vives ou fluo, les matières transparentes et les fleurs, vous ne partez pas au carnaval de Rio ! Les chemises et polos unis ou finement rayés sont de rigueur et surtout bannissez les T-shirts avec ou sans Kate Moss.

 Supprimez baskets et tennis: les fluo, les multi-couleurs, les dorées, les argentées, les compensées, elles n’ont pas leur place dans l’entreprise, à moins d’être déjà installé au sommet de votre entreprise et d’avoir le talent d’un Félix Marquardt. Quant aux escarpins à plateau et autres plateformes ils vous donneront une démarche lourde et inesthétique. Préférez les chaussures de ville, mocassins et derbies de couleurs neutres.

 Soignez votre apparence: Ayez les cheveux propres et coiffés et évitez les racines de 5cm. Rappelez-vous que le Diable est dans le détail, aussi pensez à soigner vos mains ou votre manucure.

Adoptez des accessoires & un maquillage sobre et discret : pas de boucles-ceintures bling-bling, de bijoux clinquants ou de maquillage outrancier.

Gardez vos chaussettes blanches pour le jogging et vos chaussettes Mickey au placard. Oubliez votre collection de cravates Bart Simpson sauf si vous visez un poste de comique.

 Contrôlez votre image, ne laissez rien au hasard et évitez de passer pour un amateur.